Un film pour découvrir une session de jeûne…

« Jeûner quand l’âme a faim » Un film réalisé par Sandrine Bagarry
Que se passe-t-il lorsqu’on se prive volontairement de nourriture ? Qu’est-ce qui me nourrit ? Telle est la question que pose le Père Jean-Luc aux personnes, chrétiennes comme athées, qui viennent jeûner avec lui. Si Geneviève, Christiane, Anne sont croyantes et pratiquantes, Carole est juive, Patrick bouddhiste, Odile athée, Clotilde, agnostique… Ils sont cependant tous portés par des questions spirituelles qui vont se révéler tout au long de la semaine. Sans jamais faire de prosélytisme religieux, Le Père Jean-Luc a une méthode bien à lui pour guider les jeûneurs mêlant exercices corporels, séances de méditations, ballades dans la nature et, matin et soir, de longs temps de partage autour des bols de jus quotidien où chacun est invité à dire « ce qui l’habite ». Le film retrace le cheminement intérieur de ses 20 jeûneurs tout au long de cette semaine où chacun d’entre eux va évoluer au grès de ses confessions et de ses expériences, se glissant lentement dans cet état particulier, à la fois joyeux et recueilli que provoque le jeûne.

Quel est le sens des sessions  ?   
Cette proposition se situe dans une perspective chrétienne. Ici le jeûne n’est pas un but en soi mais un moyen pour une plus grande  disponibilité d’écoute et pour un meilleur accueil d’une Parole qui nourrit et fait vivre.
Conseil de lecture  : « Jeûner avec le corps et l’esprit »  (Anselm Grün et Peter Müller – Editions Salvator)

MODALITÉS PRATIQUES 

  • DURÉE DES SESSIONS 
    Sauf exception, chaque session s’étend sur 7 jours (6 nuitées) . 
    Il est impératif d’être présent pour toute la durée de la session. 
  • LIEUX D’ACCUEIL 
    Les sessions ont lieu dans des abbayes ou des centres spirituels où une communauté accueille et porte le groupe dans sa prière. 
  • COÛT DES SESSIONS 
    Au moment de votre inscription
    , vous aurez à régler la somme de 40 euros  pour couvrir en partie
    – les frais de boissons dont nous aurons besoin,
    – les frais de secrétariat (téléphone,courrier …)
    – les déplacements de l’animateur
    – le sulfate de sodium et le chlorumagène

    Les frais d’hébergement ( entre 25 et 30 euros par nuitée et par personne) seront à régler directement sur place, à l’abbaye ou au centre spirituel.  

    Pour l’animation de la session, une libre participation vous sera demandée en fin de semaine.

LES PARTICIPANTS 

  • QUI PEUT S’INSCRIRE ?
    Les sessions sont  ouvertes à tous mais vous pouvez sentir que la participation à une semaine de jeûne requiert une orientation intérieure et une motivation particulière. Si l’inscription ne présuppose ni la foi chrétienne, ni l’appartenance à l’Église Catholique… elle présuppose par contre, l’acceptation de participer à sa mesure aux différentes activités : tout est proposé, rien n’est imposé !
  • ÉTAT DE SANTÉ
    Il est clair que chacun participe sous son entière responsabilité et prend les moyens de s’assurer que cette pratique est compatible avec son état de santé.

    Les personnes sous médicaments devront consulter leur médecin traitant pour savoir si une période de jeûne est conseillée et comment prendre ces médicaments durant cette période.

    Les personnes souffrant d’un déficit de poids ne sont pas admises à ce jeûne.

    La participation à cette session requiert aussi la capacité à pouvoir vivre et exprimer ses émotions devant un groupe et à accueillir la parole, le vécu, les émotions des autres avec bienveillance et dans une acceptation inconditionnelle positive.

  • COMPORTEMENT
     Il y aura un cadre à respecter pour que la vie en groupe soit possible et se passe sans heurts :horaires encadrant le repos de la nuit,
    rendez-vous du groupe au complet plusieurs fois par jour, … ceci afin de faire exister et d’entretenir un climat sain et profitable pour tous.
     

LES ACTIVITÉS

  • Nous ferons des exercices corporels (respiration, assouplissements, étirements…) pour faciliter les temps d’assise silencieuse méditative.
    Conseil de lecture :« Petit traité de la prière silencieuse »  (J-M Gueullette – Editions Albin Michel)

  • Nous marcherons tous les jours en tenant compte des capacités de chacun.
  • D’autres activités, seront proposées : lecture de textes de la Bible, Eucharistie quotidienne, temps de prière… en lien avec la communauté qui accueille.

LE TYPE DE JEÛNE 

  • Il s’inspire du jeûne BUCHINGER.
    Vous en trouverez une présentation complète et simple dans l’ouvrage
         « Comment revivre par le jeûne – Le guide du  jeûne autonome ».  Dr Hellmut Lützner-Edition Terre Vivante
    ou « L’art de jeûner – Manuel du jeûne thérapeutique Buchinger. » Dr Françoise Wilhelmi de Toledo – Jouvence éditions.