ACCUEIL

28 mars 2020 

Le P. Jean-Luc vous propose de rejoindre les groupes des méditants
de Saint-Étienne et Saint-Chamond grâce à FACEBOOK.

Deux temps de méditation de 25 minutes en silence tous les jours à 8 h00 et 18 h 30 pendant la durée du confinement (et dans l’attente de nous retrouver dans nos lieux et horaires habituels…) vidéo en direct, pas de commentaires… une phrase ou deux de Maurice Zundel ou d’un autre auteur spirituel en fin de méditation.

Si vous êtes intéressé(e), il vous faut 

– vous connecter à votre compte FB 

– cliquer sur le lien ci-dessous : 

https://www.facebook.com/groups/645664759345966/?ref=group_browse

Une fois sur la page du groupe « Méditants » , vous devrez 

cliquer sur  » rejoindre le groupe ».

Vous recevrez une notification dès que le P.  Jean-Luc aura accepté votre demande.

 

 

13 mars 2020 

Bonjour à tous, 

La situation est maintenant claire.
Nous voici pour un temps indéterminé privés de tout rassemblement en et hors église, du fait des dispositions prises par le gouvernement et par nos évêques dans le cadre de la lutte contre l’épidémie de Covid-19.

Nous n’avons aucune idée de la durée de ce confinement…il faut donc nous armer de patience et vivre au jour le jour !
Je vous partage quelques réflexions qui me viennent à l’occasion de l’annulation des diverses activités de Coramesprit.

La première, pour moi, c’est de choisir librement ce qui s’impose. Le choisir pour ne pas le subir… tout comme Jésus qui ne subi pas ce qui s’impose à lui et exerce sa liberté de façon souveraine : « Au moment d’entrer librement dans sa passion ».
Choisir ce qui s’impose (diminution de la vie sociale, restriction des contacts aux uniques nécessaires…) pour transformer la frustration en chance : celle de pouvoir entrer dans un rythme qui va m’obliger à me reposer, à vivre un peu plus de solitude… à saisir ce rythme ralenti comme une chance pour ma vie intérieure, à l’accueillir comme une véritable invitation à un retrait que je peux choisir de transformer en retraite spirituelle à domicile.

Pour nourrir ce temps je me propose de relire les évangiles avec ce regard et ces simples questions… J’observe tous les moments où Jésus se met en retrait de sa propre volonté ou de manière imposée. Que fait-il de ces temps ? Quels fruits ont-ils dans sa vie ? Comment les justifie-t-il ou quel sens leurs donne t-il ?

Et puis il y a tellement de livres que je me promettais de pouvoir lire un jour. Je vais en choisir des « nourrissants » pour ma vie intérieure et ma vie de disciple du Christ…

Je commencerai par relire le premier cité :

Le chemin du cœur. L’expérience spirituelle d’André Louf.
de Charles Wright

Saisis par Dieu. Une lecture du « Livre des demeures » de Thérèse d’Avila
de Luc Ruedin

Maurice Zundel, itinéraire d’un homme de foi.
D’Odile Hardy

Sans compter toutes les offres de retraite accompagnées, sur le net, qui proposent tous les jours des textes, des commentaires, des temps et des intentions de prière…
Il me manquera bien sûr nos temps de parole mais rien ne nous interdit d’échanger par mail, avec ceux qui le souhaitent, nos réflexions, une citation d’une lecture, d’une découverte dans l’évangile… et de nous retrouver en méditation à une heure précise (8 h 00 par exemple).

Bien fraternellement
P. Jean-Luc SOUVETON


 

 

Jean-Luc Souveton 
Animateur des sessions
Prêtre du diocèse de St-Etienne
Délégué diocésain au développement personnel et spiritualités hors frontières
vous souhaite la bienvenue sur le site de l’Association Coramesprit

Depuis une quinzaine d’années, il anime des sessions jeûne et méditation qui visent à un mieux-être, 
à une reconnexion avec l’intime de soi… pourquoi pas le divin. La pratique du jeûne alliée à celle de la méditation favorisent ce chemin d’intériorité, vers cet infini mystérieux mais accessible.


Soif de vie, jeûne et médiation :  Jean-Luc Souveton, interviewé par Adrien Bail *
(Nouvelles Cités) 
Dans cet  ouvrage paru en mars 2019, Jean-Luc Souveton s’exprime pour la première fois sur sa pratique, sur son histoire, aux accents douloureux ( il a été victime du Père Peyrard ) sur les centaines de personnes rencontrées qui ont laissé le témoignage d’une expérience surprenante et régénérante. Il nous parle de toutes ces personnes en quête de l’essentiel, avec « cette faim qui est au cœur de chacun », impossible à satisfaire par le consumérisme ou les produits du fini.

Un ouvrage très documenté, un appel à la rencontre.

 

Lire quelques extraits

Écouter l’émission « Culture et Foi » sur RCF Saint-Étienne , consacrée à la sortie de cet ouvrage

* Adrien BAIL est journaliste indépendant à Chambéry (Savoie) et collaborateur au journal La Croix.